Au Manoir des Jarjayes

Oscar de Jarjayes

 

Oscar François de Jarjayes

 

Née le 25 décembre 1755 , Oscar est la sixième fille du Général Rainier de Jarjayes. Celui-ci, lassé de n'avoir eu que des filles, décide de l'élever comme un garçon et de lui apprendre l'art du combat pour qu'elle lui succède dans la Garde Royale. À 14 ans, sa témérité et son habilleté à l'épée lui valent d'être nomée à la tête de la garde Royale, Louis XV souahitant pour la future Dauphine Marie-Antoinette un garde du corps alliant force et délicatesse. Elle gagne ses galons au terme d'un duel contre le Comte de Girodelle qui restera un ami fidèle et discret.

Oscar fait preuve d'un  courage et d'une loyauté sans faille en toute circonstances. La dévotion dont elle fait preuve pour honorer le rôle que son père à choisi pour elle est peu commune. En acceptant le port de l'uniforme, Oscar trace elle même sa voie et renie totalement sa condition de femme. Juste et réfléchie, elle ne condamne pas sans savoir et essaye toujours d'analyser au mieux les situations avant d'agir. Au fil des épisodes, Oscar se rend compte que la colère gronde au sein du peuple et, loin d'user des avantages de sa condition, elle n'hésite pas à aider les plus démunis, telle la pauvre Rosalie Lamorielle qu'elle prendra sous son aile.

Rebelle est soumise, Oscar est un personnage secret et complexe en proie à de difficiles combats intérieurs. Son statut particulier et le choix de vie de son père sont au départ acceptés par soumission et loyauté envers le Général. Par la suite elle décidera elle même de continuer à de vivre ainsi, son statut de militaire lui offrant au final une vie plus libre qu'aucune femme de son époque. Elle prendra définitivement les rênes de sa destinée en acceptant ses sentiments pour André, son compagnon de toujours et en décidant de se battre au côté du peuple au début de la Révolution. Pourtant, elle restera toujours très attachée en la personne de la Reine pour qui elle avait une grande amitié.

Dans le manga, Oscar est plus soumise à son père que dans la version animée. En effet, elle refuse le port de l'uniforme dans l'anime, et elle ne veut pas garder une femme. Hors dans le manga, la jeune femme est très respectueuse de la volonté familiale et montre une réelle fierté à protéger la Dauphine. Dans le manga, beaucoup de personnes sont au courant qu'Oscar est une femme, tout comme dans l'anime en version originale. Autre différence : Oscar est Général lorsqu'elle quitte Versailles pour les gardes françaises. Son histoire d'amour avec André, très brève dans l'anime, est plus détaillée et plus longue dans le manga.

Doublage : La voix d'Oscar est celle de Nadine Delanöe ( Maya l'abeille, la naratrice de Laura ou la Passion du Théâtre ou encore Kelly Capwell dans Santa Barbara) Elle a égalment été doublée par Virgine Mery pour les 2 épisodes redoublés en 1998 ( Meg dans les 4 filles du docteur March, San dans Momnonoke Hime).

 

André Grandier

André Grandier

 

Né en 1774, André est le petit fils de la Nourrice d’Oscar. Il fut acceuilli dans la maison des Jarjayes à la mort de ses parents, il avait 8 ans. Il devient alors le compagnon de jeu d'Oscar, apprend l'escrime avec elle et suis la même éducation que la jeune fille. Ami fidèle André accompagne Oscar partout, il est son ombre protectrice. Il fréquente Versailles et connait parfaitemant la haute société. Au fil des années, il se révèlera plus indépendant et plus critique aussi. Même s'il est conscient de sa chance et s'il estime énormément les Jarjayes, il sait qu'il n'appartiendra jamais à la noblesse et qu'il ne sera jamais considéré comme tel. Il est ouvert aux idées nouvelles et c'est lui qui ouvrira les yeux d'Oscar sur les changements de la société.Sa discrétion du début fait vite place à un personnage important de l'histoire. De simple confident, André prend de plus en plus d'importance et de profondeur au fur et à mesure que l'histoire avance, ses sentiments envers Oscar se précisent et le personnage prend une tournure de plus en plus dramatique. Valet insignifiant, personnage peu attachant au physique sans intérêt au début de la série, André devient de plus en plus beau en mûrissant*. Malgré son indépendance de pensée, il suivra toujours Oscar, même contre sa volonté à elle, pour la protéger et vivre dans son ombre.

Dans le manga, André est un personnage beaucoup moins indépendant et critique que dans l'anime. Il reste soumis à Oscar, ombre de son ombre. Dans le manga, André tente d'empoisonner Oscar, par désespoir amoureux, projetant de mourir après elle. Globalemnt, le personnage est plus mur et indépendant et complexe dans la version télévisée.

(*surtout à partir de l'épisode 21 avec l'arivée de Sugino et Desaki).

Doublage : Deux comédiens de doublage prétèrent leurs voix à André : Gerard Lartigaud (comédien que l'on peut notamment voir dans le film Indochine ou des séries comme Julie Lescaud, Madame le Proviseur... ) puis, à partir de l'épisode 17, Eric Legrand (Seiya dans Saint Seiya, Vegeta et Yamcha dans Dragon Ball Z, Wesley dans Buffy contre les Vampires et Angel...)

 

 

Grand-Mère

Dans la série, on ne connaît pas le nom de cette vieille dame qui sert chez les Jarjayes, dans le manga, elle s'appelle Marron Glacé. C'est la grand-mère d'André, mais Oscar la considère un peu comme la sienne. Cette petite femme dévouée au cœur d'or mais au caractère bien trempé ( surtout quand il s'agit de punir son petit-fils ) ne peut s'empêcher, malgré les consignes du Général de Jarjayes, de considérer Oscar comme une jeune fille : elle lui confectionne même des robes, dont Oscar n'en portera jamais qu'une seule, et qui serviront finalement à Rosalie. Grand-mère s'attache d'ailleurs à la jeune fille comme si elle avait toujours fait partie de la famille. À la mort d'André et Oscar, elle meurt de chagrin, mais cet évènement n'est montré que dans le manga. Que ce soit dans le manga ou l'anime, Grand-mère est un personnage attachant, sans doute plus présent dan la version animée je pense. Il est à noter que dans la manga, Grand mère noue une petite romance, platonique je pense, avec le Peintre qui portraitisa Oscar. Celui-ci est même présent à son chevet lors de sa mort.

Doublage : Ce sont Jeanne Val (Vénusia dans Goldorak) et Lucie Dolène qui lui prêtent leur voix.

 

 

 

 

 

Le Général de Jarjayes

 

De son nom complet François Augustin Reynier de Jarjayes, le père d'Oscar est un fidèle serviteur de la famille royale, très attaché aux valeurs. Afin de faire perdurer la tradition familiale, il décide d'élever sa cadette comme le garçon qu'il n'a pas eu et souhaite la voir prendre sa place au sein de l'armée. C'est un homme qui fait passer le bien être du Roi et de la Reine avant celui de sa famille. Oscar n'est pour lui que le jouet de son ambition personnelle, il l'élève en garçon, puis lui demande de se vêtir en femme pour se fondre dans la suite des Dammes de cour de la Dauphine (épisode 2, introduction, Oscar refuse), lorsqu'Oscar quitte la Garde Royale pour les Gardes Françaises, elle devient gênante de par sa difficulté à se faire obéir de ses hommes et, lorsque le Comte de Girodelle la demande en mariage, il accepte. Après l'attentat dont il fut victime, il verra cette perspective de mariage comme un moyen de voir sa fille heureuse, et souhaite la voir choisir son époux. Le refus d'Oscar de se soumettre sera pour lui difficile à admettre, mais il acceptera de se plier à son choix. C'est l'un des rares moment dans l'histoire ou le Général se montre sensible à l'avis de sa fille.

Suite à la décision d'Oscar de désobéir aux ordres d'évacuer de force les représentants du Tiers de la salle des Menus Plaisirs, il se sent bafoué au point d'envisager de la tuer pour expier ses fautes et laver l'honneur de la famille.André tente de la sauver, le Général est prêt à les tuer tous les deux avant qu'un messager de la Reine ne pardonne à Oscar, lavant l'honneur de la famille. Il finit pas admettre qu'au-delà des titres, le bonheur de sa fille est avec André.

Si Oscar n'est qu'à sa naissance une fille de plus dans la famille, sa relation avec son enfant va se modifier au fur et à mesure qui va le modeler. Il va lui même s'occuper de former son esprit et son corps aux règles du monde des hommes. Il se rapproche de sa fille jusqu'à s'y attacher à tel point qu'il en fait sa raison de vivre : il en est si fier. Oscar n'est plus seulement l'avenir et la gloire du nom des Jarjayes dans les Gardes Royales et le lien qui prolongera hériditairement ce nom, mais une personne à part : elle passe du statut de l'avenir de la famille au statut de son avenir à lui.
De plus le Général lui délègue des pouvoirs pour diriger la maison. Oscar semble assez libre de ses mouvements, elle mène la vie d'un Gentilhomme de son époque. André, au début, l'accompagne sans arrêt, mais elle prend sa vie en main seule par la suite. Le général semble lui laisser pas mal de latitude de ce côté là.

En fin de compte, le Général est lui aussi un personnage torturé, un personnage dur et ambigu, qui aime sa fille et passe son temps à agir contre elle. Son amour immense pour sa fille transparaît néanmoins dans l'histoire, cassant un peu le masque impassible de cet homme trop fier et trop engoncé dans le carcan de sa caste et de son époque.

Que ce soit dans le manga comme dans l'anime, le Général est régulièrement présent tout au long de l'histoire, comme Grand-Mère.

 Doublage : La voix est celle de Raymond Loyer (Jock Ewing dans Dallas, Zoltar dans la Bataille des Planètes et le Grand Père d'Heidi dans la série)

 

 

 

Madame de Jarjayes

 Épouse du Général de Jarjayes, et donc mère d'Oscar, Louise de Jarjayes est une femme simple, discrète qui vit dans l'ombre de sa famille. Suite à l'opposition entre Madame du Barry et la Dauphine Marie-Antoinette, elle devient Dame de compagnie de la Reine et passe la majeure partie de son temps à la cour.Dans l'anime, Madame de Jarjayes est régulièrement présente dans les 15 premiers épisodes avant de disparaître totalement. Sa dernière apparition est à la descente d'un carrosse, alors que la jeune Rosalie tente de l'assassiner en la prenant pour Madame de Polignac.

Dans le manga, on voit assez peu Madame de Jarjayes, mais elle est présente vers la fin de l'histoire sa fille venant se confier à elle.

 

 

 

 

40 votes. Moyenne 4.03 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×