Et aujourd'hui... ?

Aujourd 1 

 

Ironie de sort Marie-Antoinette est aujourd'hui devenue une icône de mode, une figure mondialement connue symbole d'un art de vivre et d'un temps révolu. Son image et son style se retrouvent partout. Celle qui fut la dernière Reine de France et la plus détestée de toutes est aujourd'hui une référence fashion, une icône pop qui inspire de Christian Louboutin à Coca-Cola en passant par la gamme Trianon de Dior en 2014. Marie-Antoinette, Fashionista avant l'heure est devenue elle même une référence pour les It-girls d'aujourd'hui. La Reine de la Pop elle même s'est grimée en Marie-Antoinette pour ses 55 ans et ouvre la galerie avec une prestation mémorable faite dans le même personnage aux MTV Musics Awards de 1990. 

Petite revue en image des pubs, photos de mode et autres articles déco qui célèbrent la Reine ! Oh ma Reine ma Reine dirait le beau suédois...

 

 

      

      

      

  

      

     

      

      

    

      

      

      

    

      

    

       

 

Ces images véhiculent une extravagance, une insouciance, le luxe, la gourmandise et une certaine sensualité. On le voit d'ailleur dans le film de Sofia Coppola ou la Reine dévore gâteaux et macarons... rien n'est plus faux, Marie-Antoinette avait un apétit d'oiseau. Elle ne buvait que de l'eau et pouvait se contenter d'une aile de poulet. Ce petit apétit posait d'ailleurs problème avec les courtisants qui prenaient celà pour du dédain, de plus Louis XVI lui était doté d'un solide appétit, comme ses illustres prédécesseurs, ce qui ne facilitait pas les choses. La Reine ne faisait que picorer et aimait les plats simples. La seule patisserie qu'elle appréciait particulièrement était le croissant, car il lui rappelait son enfance viennoise. Le croissant est une invention viennoise (d'où le nom de viennoiserie), il fut inventé à vienne au XVII èlmes siècle pour fêter une victoire contre les turcs. Elle l'introduisit à la cour de France à son arrivée en 1770 et il devint très populaire. Son plaisir était d'en prendre un le matin accompagné d'un café ou d'un chocolat. Le petit déjeuner était, selon Madame Campan, son repas de prédilection. 

Quand à la sensualité, quand on connaît sa vive aversion envers Madame du Barry, favorite du Roi Louis XV, et sa morale hérité de sa mère, on peu en douter !

Dans un article du Parisien sur la romance entre Fersen et la Reine on peu lire : "Quant à la psychologie de la reine, elle plaide aussi pour une passion romanesque bien chaste. Une femme coquette, frivole, charmeuse, mais aussi empreinte de principes moraux et religieux très rigides, « qui l'ont sans doute empêchée de transgresser les liens sacrés du mariage », poursuit Petitfils. « Ce n'était pas une femme sensuelle, comme sa correspondance l'a montré. D'ailleurs, elle s'était presque toujours refusée au roi. Je crois que son imagination avait besoin de sentiments exaltants. Elle était prête à donner son coeur plutôt que son corps. Elle était en outre effrayée par la maternité." 

Le parisien - "Marie Antoinette et Fersen ont ils été Amants ?" - 2 mars 2014

Coqueterie et frivolité oui, mais sensualité et gourmandise non !

 

Louis XVI aussi à eu sa petite part de notoriété publicitaire dans une pub pour Winamax. Par contre son image y est peu flatteuse, il passe pour un monarque idiot... et plutôt vieux car n'oublions pas qu'il est mort avant d'avoir 40 ans...

  

 

 

 

Divers clin d'oeils à la monarchie et la révolution :

 

- Exposition "Royal Touquet" : les Rois de France et l'histoire en sculptures de sable.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site