Ciné Versailles !

 Cinema menu pour aller plus loin 1 

 

Si vous aimez les perruques poudrées, le style roccoco, les marivaudages et les fastes de la cour, cette rubrique est pour vous ! Voici quelques films dont l'intrigue se déroule au XVIIIème siècle ou à Versailles. De Louis XIV à la révolution, survol cinématographique et télévisuel des l'âge d'or de la royauté... La liste n'est pas exhaustive, ce ne sont que les films que j'ai vu ou que je connais... Libre à vous de m'en suggérer d'autres !

 

ld

Les Liaison Dangereuses

 

Film de Stephen Frears, 1988. D'après Il est adapté de la pièce de Christopher Hampton, elle-même adaptée du célèbre roman épistolaire écrit par Pierre Choderlos de Laclos et publié en 1782. Cette œuvre littéraire majeure du XVIIIe siècle, qui narre le duel pervers et libertin de deux membres de la noblesse française du siècle des Lumières, est considérée comme un chef-d’œuvre de la littérature française.

Ce film est la fidèle adaptation du roman de Laclos, cruel et raffiné. Les costumes, les décors et la musique sont superbes, les acteurs y sont parfaits. John Malkovitch et Glenn Close  incarnent à merveille les héros du roman. A voir absolument !

 

 

 

valmont

Valmont

 

Film de Milos Forman, 1989. L'adaptation du roman de Laclos est ici moins fidèle que dans le film de freas. Les acteurs sont plus jeunes, trop pour les rôles et l'atmosphère est emprunte d'une certaine légèreté qui nuit à la cohérence de l'histoire. Le dénouement est d'ailleurs plus optimiste, ce qui est en contradiction complète avec l'œuvre originale. Si on à déjà vu le film de Frears, celui ci paraît bien fade...

 

 

 

Amadeus Amadeus Amadeus

Amadeus

 

Film de Milos Forman, 1984, et repris en 2002 dans une version allongée de vingt minutes. Adapté de la pièce de théâtre éponyme de Peter Shaffer, il retrace la vie de Wolfgang Amadeus Mozart de façon assez romancée. Le récit de la vie de Mozart est fait à travers les souvenirs du compositeur Salieri adoptant le point de vue de ce dernier.

L'histoire du film commence à Vienne en novembre 1823. Au cœur de la nuit, un vieil homme égaré clame cette étonnante confession : « Pardonne, Mozart, pardonne à ton assassin ! » La porte de sa chambre étant verrouillée, ses serviteurs essaient vainement de l'allécher par l'appât de friandises, mais tout ce qu'ils entendent à travers la porte sont des sons mats et un cri tranchant. Lorsqu'ils enfoncent les battants, ils se retrouvent nez à nez avec le vieillard noyé dans une flaque de sang. Cet homme flétri au visage parcheminé est Antonio Salieri, jadis musicien réputé et compositeur officiel de la Cour impériale.Le film raconte les destins croisé de Mozart et de Salieri.

C'est un film magnifique avec la plus belle des bande originale composée par Mozart lui même ! Les acteurs son fabuleux et Tom Hulce (Mozart) a su dépoussiérer l'austère vision que l'on avait du génial compositeur, à commencer par ce rire inssuportable et innoubliable... A voir absolument.

 

 

 

lestat

Entretient avec un Vampire

 

Entretien avec un vampire (Interview with the Vampire: The Vampire Chronicles) est un film américain réalisé par Neil Jordan, sorti en 1994 et adapté du roman d'Anne Rice de 1976. L'histoire se déroule aujourd'hui, mais elle débute au XVIIIème siècle, en Louisiane :

De nos jours, dans une chambre d'hôtel de San Francisco, un journaliste enregistre sur son magnétophone le récit d'un vampire vieux de plusieurs siècles. Louis de Pointe du Lac était un jeune propriétaire de domaine agricole, la Pointe-du-lac, près de la Nouvelle-Orléans au XVIIIe siècle. Après le décès de son frère Paul dans le livre, ou le décès en couche de sa femme dans le film, il rencontre un vampire, Lestat de Lioncourt, qui lui offre l'immortalité, en échange d'une vie luxueuse de colon français. Après avoir profité de son dernier coucher de soleil, Louis est presque vidé de son sang par Lestat, qui lui offre ensuite sa propre substance de vampire. La vie de mortel de Louis est alors terminée. Ses sens sont décuplés, il découvre un monde aux senteurs, aux sons inédits, mais une vie fondée sur la mort des autres. Ceux qui font don de leur sang contre leur gré...

Une adaptation flamboyante du roman de Rice, des acteurs époustouflants. Tom Cruise dans un de ses meilleurs rôles. Les costumes, les décors et la musique sont sublimes. À noter que ce film voit débuter la toute jeune Kirsten Dunst (Marie-Antoinette dans le film de Sofia Coppola), alors agée de 10 ans, dans le rôle difficile de Claudia.

 

 

 

ma

Marie-Antoinette

 

Marie Antoinette est un film produit en 2006, écrit et réalisé par Sofia Coppola d'après le livre d'Antonia Fraser. Il s'inspire de la vie de Marie-Antoinette, archiduchesse d'Autriche, dauphine puis reine de France, par son mariage avec le futur Louis XVI, roi de France. Le film couvre sa biographie d'avril 1770   aux journées révolutionnaires d'octobre 1789.

Le film n'est pas une adaptation historique fidèle à proprement parler, c'est un film d'atmosphère, un portrait de femme. Aussi déroutant que le film "Moulin Rouge !" de par sa bande originale très rock, ce film est pétillant léger et sucré comme une friandise, à déguster comme un macaron acidulé. Les débuts laborieux du couple Marie-Antoinette / Louis XVI est très bien rendu. On peu ne pas aimer, moi j'ai craqué !

 

 

 

Le Gerfaut

 

Ce feuilleton fût diffusé sur TF1 en 1987.

bretagne, 1779. Gilles Goëlo est un beau jeune homme en conflit avec sa mère ; elle l'appelle " le batard", lui cache l'identité de son père et le destine à être curé de campagne. mais Gilles veut découvrir le monde et ... les femmes. Il vient justement de sauver de la noyade la charmante Judith de Saint- Mélène et en tombe amoureux. Toujours désireux d'embarquer pour les Amériques, Gilles va voir l'abbé de Thalhouet, son parrain, qui lui apprend le secret de sa naissance...
 
Des souvenirs lointains de cette série qui m'avait marquée, les critiques lues en ligne sont élogieuses. A découvrir ou redécouvrir !
 

 

 

 

 

 

Lady Oscar

Film de Jacques Demy.  Inutile de s'étendre d'avantage sur la chose, voir l'article consacré à ce chef d'œuvre du portnawouak : LADY OSCAR

 

 

Le pacte des Loups

 

Le Pacte des loups est un film français réalisé par Christophe Gans en 2001. 1765. Délégué par le roi Louis XV, le chevalier Grégoire de Fronsac, accompagné de son vieil ami Mani, un Indien Iroquois de la tribu des Mohawk, arrive dans le pays du Gévaudan afin d'élucider le mystère de la Bête, qui saigne les campagnes locales depuis plus d'un an. Les premières investigations du chevalier ne tardent pas à mettre au jour des éléments troublants...

 

 

 

Sleepy Hollow

 

Sleepy Hollow - sous titré en France La Légende du cavalier sans tête - est un film de Tim Burton sorti en 1999. Il s'agit d'une adaptation cinématographique de la nouvelle de Washington Irving, La Légende de Sleepy Hollow.

A la veille du XIXe siècle, dans une bourgade de la Nouvelle-Angleterre nommée Sleepy Hollow, trois crimes affreux ont été perpétrés en moins de quinze jours. Les trois victimes ont été retrouvées le corps sans tête, les têtes ayant disparu. Lorsque la justice de New York l'apprend, elle envoie sur les lieux un de ses plus fins limiers : l'inspecteur de police Ichabod Crane. Lorsque celui-ci arrive à Sleepy Hollow, il apprend des villageois que ces crimes auraient été commis par un terrifiant et redoutable cavalier sans tête qui serait mort dans les bois du Ponant, aux alentours du village, vingt ans plus tôt et qui serait revenu des enfers dans le but de faucher des têtes. Ne croyant pas à ces histoires de fantômes, l'inspecteur est bien décidé à percer le mystère de cette sombre affaire avec l'aide du jeune Masbath et de la ravissante et étrange Katrina Van Tessel. Alors que l'enquête se poursuit, les meurtres quant à eux se multiplient...

 

 

 

 

allée du roy

L'allée du Roi

 

L'Allée du Roi est une adaptation en deux parties pour la télévision du roman de Françoise Chandernagor, réalisée par Nina Companéez en 1996. Il raconte la vie de Françoise d'Aubigné devenue Madame de Maintenon, dernière favorite du Roi Louis XIV et sa deuxième épouse.

Un téléfilm magnifique qui reconstitue à la perfection l'atmosphère de Versailles, des intrigues et ses fastes. Dominique blanc est parfaite dans ce rôle. Mon moment culte ? Quand le Roi lui dit : "Vous pouvez vous retirer, Madame de Maintenon" alors que la Montespan et sa copine se fichaient d'elle et de son défunt mari, le poète Scaron. Par ses mots le Roi l'anoblit et cloue le bac des deux médisantes. 

 

 

 

Le Roi Danse

 

Le roi danse est un film du cinéaste belge Gérard Corbiau sorti en 2000. Il raconte les rapports amicaux et artistique entre Louis XIV et Jean-Baptiste Lully. On y voit la pasion de Louis XIV pour la danse, domaine dans lequel il excellait. La bande originale est fabuleuse et permet de découvrir la musique de Lully.

 

 

 

 

Angélique

Angélique Marquise des Anges - Merveilleuse Angélique - Angélique et le Roi - Indomptable Angélique - Angélique et le Sultan

 

On ne présente plus cette Saga romanesque à souhait qui se déroule sous le règne de Louis XIV. Des fastes du Roi Soleil à la cour des miracles, une héroïne courageuse et téméraire qui n'aurait pas déplue à Riyoko Ikeda... A voir et à revoir, et crier nous aussi "Geoffrey !!!!!!!!" le boiteux balfré le plus sexy du cinéma...

 

Une petite liste des films que je n'ai pas vu traitants de la révolution ou de personnages précis...

 

  • Marie-Antoinette est représentée en tant que poupée décapitée de Mercredi Addams, dans la série La Famille Addams. De nombreuses références y sont faites à la Révolution française et la guillotine.

 

 

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

1. Karine 02/02/2014

Deux excellents feuilletons français n'apparaissent pas : il s'agit de La comtesse de Charny (d'après une oeuvre de Dumas) datant de 1989 et Blanc, bleu, rouge avec Bernard Giraudeau réalisé lui en 1981. Il y a aussi le film Chouans avec Philippe Noiret et Sophie Marceau, sorti au cinéma en 1988. Ces feuilletons et films se déroulent au tour des années révolutionnaires. Il y eut aussi pour le bicentenaire en 1989, des téléfilms réalisés sur des figures historiques et regroupés sous le titre Les jupons de la révolution ( il y avait par exemple Marie-Antoinette avec Emmanuelle Béart, Talleyrand avec Stéphane Freiss).

2. Lou 24/07/2013

Il y a aussi ces deux excellents films qui forment le dyptique "la révolution française", le premier volet a été réalisé par Robert Enrico (le réalisateur du Vieux fusil entre autre) et le second par Richard T Heffron. Les films sont sortis en 1989 et relatent la révolaution française de 1789 à 1794. Ce sont de vrais chefs d'oeuvre tant sur le plan esthétique et cinématographique, que dur le plan historique! A voir, vraiment!

3. Charlotte 01/02/2011

Bonjour!

En faite ce n'est pas un film sur la cour de Versailles mais un qui à un rapport avec le manga : a la fin du tome 2 il y a une histoire parallèle, Oscar rencontre la Comtesse Elisabeth Bathory qui a vraiment existé et qui a vraiment commit les crimes. Il y a un film sorti récément qui sappel La Comtesse avec julie Delpy ( je crois qu'en plus c'est elle qui l'a réalisé) et Daniel Brühl, qui justement raconte l'histoire de cette comtesse! Il n'a aucun rapport avec Versailles Riyoko Ikeda s'est inspiré de la vie de cette comtesse sanguinaire pour une histoire avec Oscar ! Voila en plus il est plutot bien comme film!

4. Sentenza(Patrick) 20/05/2010

Je repasse pour ajouter un peu de neuf à cette rubriquue!!Sachez que l'on peut aussi trouver des clins-d'oeil Oscariens dans les bons vieux films de pirates!!Il y a 15 jours j'ai ainsi trouvé"Mary la Rousse,Femme Pirate"en dvd M6 tirée de feu le"Cinéma de Quartier"de Canal+!!Ce film d'Umberto Lenzi(1961)conte l'histoire d'une jolie fille se faisant passer d'abord pour un homme puis devenant pirate...Si le manga avait été créé plus tôt ou si le projet avait moins tardé je pense que Lisa GASTONI(Mary,pas si rousse que ça d'ailleurs!)(Pt-être à cause du titre VO:Mary Read")aurait pu être une bonne Oscar...Recommandé!!

5. SENTENZA(Patrick) 07/04/2010

Ps pardon il a pas pris mon smiley le 57 !

6. Sentenza(Patrick) 07/04/2010

Je ne fais que repasser!En dehors de"La Tulipe Noire"avec Alain Delon je ne suis pas très cinéphile sur cette période mais puisque vous parlez de Robert Hossein avec"Angélique"...Avez-vous vue vers mi-janvier dernier sur France 3"Le Chevalier de Maupin"avec ce dernier et Catherine Spaak?Certes ça n'est pas tout à fait la même période mais on y retrouve qq trucs par-ci par là(jeune fille obligée de passer pour un soldat,amour impossible)(même si Robert Hossein en fait un peu trop...Il ressent aussi des sentiments pour elle,tout en ignorant que c'est une femme!!).La seule chose m'ayant fait rager est au début le personnage du fiancé stupide de Madeleine(Catherine Spaak)aussi c...que"W"et qui s'appelle...Oscar!!(d'accord c'est plus de 5 ans avant notre blonde préférée mais quand-même!57:).Encore une fois ce n'est qu'une humble contribution(j'ai enregistré le film derrière 1 épisode de mon vieil ami masqué(Zorro:"L'Homme au Fouet"avec un beau duel final qu'Oscar n'aurait pas reniée),j'essayerais de le revoir pour approfondir ma critique!)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×