LAREINE c'est le début de tout, le début d'une idée de raconter une seule et même histoire au fil d'albums et de singles. Tout commence rééllement avec Lillie Charlotte même si le premier Album "Blue Romance" avait déjà en lui un univers visuel qui commençait à se mettre en place et dont on retrouvera les éléments dans la vidéo de la chanson "Métamorphose" par la suite. 

Lillie Charlotte est un concept original, un album avec cinq titres, un livre photo et une histoire complète en huit chapitres autour d'une histoire d'amour entre Lillie Charlotte et Jérémie Florence de Jargers ( non vous n'avez pas la berlue pour le nom, ça rapelle quelqu'un de très présent sur ce site, sans compter la description physique du personnage... amateurs de clins d'œils c'est pour vous ) Lillie, ou lilly en anglais signifie le lys. Dans la suite de l'histoire de LAREINE elle est identifiée sous le nom du Lys blanc. Le lys blanc signifie la noblesse de l’amour pur, de l’innocence, une douce frénésie mais aussi l’appréhension tragique du drame, la mort, le lys blanc est un moyen pour un individu en deuil d’apaiser ses souffrances et de signifier sereinement son chagrin.?. C'est une fleur hautement symbolique. Elle représente la royauté et la pureté. Elle continue à être présente encore aujourd'hui dans son solo par son logo emblem cross qui reprend la structure de la fleur de lys stylisée. 

 

La signification des fleurs est présente dans l'oeuvre de LAREINE, chaque membre a sa fleur. Emiru est une marguerite rose (ou un gerbera), Mayu un lys blanc , Machi une rose rouge et Kamijo une rose bleue. Cette dernière a une symbolique particulièrement intéressante dans l'histoire qui nous occupe ici. Cette fleur n'existe pas dans la nature, elle symbolise l’atteinte de l’impossible et de l’inaccessible, l’espoir éternel et plus précisément, en amour, la pureté d’un amour presque impossible à obtenir d’une personne.? C'est assez important à noter pour la suite... c'est en accord avec le nom de Jerémie dans la suite de la narration qui est appelé "l'illusion bleue" est qui est incarné par Kamijo représenté par cette rose bleue illusoire et impossible. 

La chanson "Bara wa utsukushiku chiru" qui figure dans ce mini album "Lillie Charlotte" est la seule qui n'est pas écrite par Kamijo. Elle parle des roses qui se fannent en beauté. Les fleurs toujours et l'amour dont elles sont le symbole. Cette chanson est aussi le générique de l'adaptation animée de "La Rose de Versailles" dont la blonde héroïne travestie était de toute façon vouée à mourir d'une maladie des poumons... elle est finallement morte d'avoir pris sont destin en main, après avoir voulu vivre son amour pour André au grand jour. Un amour d'enfance qu'elle n'avait pas sû voir... comme l'amour de Jérémie pour Lillie. André lui subissait son destin, il était l'ombre et Oscar la lumière. Comme Lillie... Le nom de Jérémie  Florence de Jarjers n'est pas du tout choisi au hasard... 

L'histoire racontée pas LAREINE commence donc avec lillie Charlotte et se continue au fil des chansons, se raconte dans le "Metamorphose Tour" de 1999 avec en conclusion le concert du DVD « Chantons L'Amour ?Lillie Kara No Tegami?» ou des vidéos avec les lettres de Lillie sont diffusées. La suite est racontée dans le Pamphlet de la tournée "Le Vent Express" et dans l'album "????????????~- The Last of Romance -" dont le livret expose toute une chronologie et une sorte de généalogie des personnages et de leurs réincarnations. 

Dans le clip de la chanson "Métamorphose" vous pouvez voir que les éléments esthétiques des personnages tels que Mayu qui peint sont déjà présents dans le livret "Romancia" du premier album de LAREINE "Blue Romance". Pour voir les scans des livret des deux albums cités ci-dessus rendez vous dans la Bibliothèque où vous trouverez aussi les pamphlets des tournées "Métamorphose" et "Le Vent Express". 

             

   

      Métamorphose

                                                                                                     

Le Vent Express

Fierté