ORPHEUS NO MADO

 オルフェウスの窓 - 奥尔佛士之窗 - Cửa sổ ước mơ - Jendela Orpheus - The Window of Orpheus - Das Fenster von Orpheus - ตำนานรักหน้าต่างอาถรรพณ์

Bannie

Ce manga de Riyoko Ikeda paraît pour la première fois en 1975, en format feuilleton, dans le magazine japonais Margaret. La publication se poursuit jusqu'en 1981. La même année une édition manga sera produite en 18 volumes. C'est le Chef d'œuvre d'Ikeda, avec la Rose de Versailles. Cette œuvre voit aussi l'évolution du style graphique de la mangaka, on peu le voir tout au long de l'histoire. Le dessin de fait plus précis, plus élégant, plus dur même. Ce manga propose parmis les plus belles planches de la mangaka. On pourrait dire qu'Orpheus no Mado aura signé en quelque sorte l'apothéose du graphisme de Riyoko Ikeda, regretté par beaucoup de fans.

Ce manga à été assez peu traduit, il existe une édition italienne des années 80, édition qui a publié les planches dans le sens de lecture occidental. Récement, les éditions Glénat l'ont traduit en espagnol.

Il n'existe pas d'adaptation animée, cinématographique ou musicale de ce manga, ce qui est dommage au vu du scénario riche en évènements, émotions et personnages attachants. Situé dans le contexte historique de la révolution Russe, qui n'est pas sans rappeler Versailles no Bara, cette histoire mérite d'être lue, les destinées sont incroyables et l'histoire tient ses promesses.

 Menu histoire

( Résumé de Mariko Shinobu - Blog Ikedanews)

 

Tout commence à partir de la légende d'Orphée, ce héros de la mythologie grecque qui enchantait toute créature, humain, animal ou divinité, du seul son de sa harpe. Le jour vînt où sa douce compagne, la nymphe Eurydice, mourût tragiquement. Fou de désespoir, Orphée descendit alors aux Enfers pour la retrouver. Emu par ses chants, Hadès, le seigneur des Enfers, accepta de lui rendre sa bien aimée, à la seule condition qu'il ne se retourne vers elle qu'une fois dans le monde des humains. Cependant Orphée ne pût s'en empêcher et perdit Eurydice pour toujours.

Au début du XXème siècle à Regensburg, tout ce qu'il reste de cette histoire est la fenêtre d'Orphée, dont il est dit que si deux personnes s'y voient, elles seront liées par un amour éternel, mais qui se terminera aussi de façon tragique... C'est autour de cette fenêtre que se croiseront les destins de Julius, une jeune fille travestie par sa mère afin qu'elle hérite de la fortune de la famille Aleinsmeier, dont elle est un enfant illégitime. Klaus, dont les véritables origines sont mystérieuses et Isaac, un étudiant boursier qui se consacre corps et âme à sa musique.

La révolution russe et de nombreux autres personnages secondaires vont mêler leur destinées tragiques au fil de ce manga fleuve indispensable.

 

(Merci à Mariko de me permettre de piocher les infos chez elle, oui elle a dit Yes. Un jour quand j'aurais le temps je rédigerai mon résumé, mais il faut avouer que celui là est bien écrit !)

 Le site Orpheus de Mariko : Orpheus for Ever

  

Menu manga Menu personnages

 Menu artbook  Menu fanarts 

 Menu aller plus loinpng   

 

 


Orpheus à rejoint Facebook, rejoignez nous !

facebook-logo-small.png

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×